Origami, qui est une jeune femme pleine d'enthousiasme, vient de me lancer un défi : faire une liste des méthodes de drague recommandées et approuvées par mes soins.
Si tu me suis un peu depuis toutes ces années tu te gausses déjà parce que tu sais qu'en général, quand je drague, ça se finit au commissariat avec une plainte pour coups et blessures sans intention de les donner.

Bon.

 

Ceci étant, c'est un défi, cochonne qui s'en déduit.

Tu vas voir ce que je te réserve Origami. TU VAS VOIR.

 

Mais d'ors et déjà, toutes mes bonnes recettes :

 

1. LE CORPS LANGOUREUX

Ne va pas en boite en flip-flop roses avec ton jean troué. Et ne porte pas un vieux Tshirt putride sous le prétexte que tu n'as pas les aisselles épilées et que tu ne veux pas faire fuir ton entourage avec l'odeur certes riche en phéromones mais néanmoins émise par une touffe qui risque de chatouiller désagréablement monsieur sous les oreilles quand il t'enlacera pour un slow. Ne néglige pas non plus de t'épiler les aisselles sous prétexte que ça picote quand ça repousse et que de toutes façons les hommes ne s'épilent pas alors tu ne vois pas pourquoi tu devrais.

La version condensée : Si tu déforestes les zones herbeuses et que tu t'habilles comme Nicky Minaj sans avoir le persil qui dépasse du cabas micro short, normalement tu as toutes tes chances de choper.

 

2. LA DANSE AGUICHEUSE

Ne danse pas comme un kangourou qui a une attaque d'ascaris. Ca n'intéresse personne de voir que tu es capable de sauter en l'air et de choquer tes talons. Ils s'en tamponnent que tu connaisses les pas du kost a'c hoat. Si t'as fait un peu de hip hop et que tu veux te faire mousser, tu comprendras rapidement que ça ne sert à rien non plus car tous les hommes qui ont les moindres notions dans le domaine ont tous des lunettes de soleil sur le nez et ne voient donc rien, et surtout pas toi en train de faire la toupie sur le sol qui est d'ailleurs collant de cocktails renversés, même que tu en train de foutre en l'air ta mise en plis pour pas un rond.

La version condensée : dandine-toi de gauche à droite, c'est bien suffisant. Pour montrer de la bonne volonté, tu peux de temps à autre tenter un mouvement gondolant commençant aux genoux et montant graduellement jusqu'aux épaules. Les moins douées auront l'air d'un poney qui s'ébroue. Les plus douées parviendront à mettre leurs atouts en valeur en bombant le torse.

 

3. LA RECEPTION DES AVANCES

Si jamais il est un peu entreprenant et fougueux et que, admettons, il te pose une ferme paluche sur la croupe et une autre dans le décolleté alors que vous n'avez pas encore été présentés2 : il ne faut pas le repousser violemment. Il faut encore moins, lorsqu'il revient de façon insistante, tenter de lui mettre une clef au bras. Outre ruiner définitivement tes chances de rentrer en sa compagnie, et tu avoueras que ce serait quand même dommage, si tu as abusé de la vodka tu risque surtout de t'emmêler les pinceaux et de te faire mal. Crois-moi j'ai testé. La clef au bras a très bien marché sur mon pouce, et maintenant mon métacarpe fait moins le malin. (Le jeune homme, par contre, va très bien.)

La version condensée : tu as le droit de te débattre mollement en gloussant ou vraiment, si tu veux pas passer pour une fille facile, tu peux t'arrêter de danser, lui faire face, prendre une pose volontaire sur tes talons et dire d'une voix aigüe « oh mais ça va pas la tête » en opérant une rotation rapide de tes doigts étendus à la hauteur de ta tempe. Tu as aussi le droit de te réfugier derrière Jean-Gonzague, ton pote gay qui t'a accompagnée. Par contre là tu risque de te faire traiter de salope d'allumeuse mais c'est un risque à prendre.

 

3. L'EMBALLAGE SAUVAGE

Là par contre on travaille toutes de la même façon. Si malgré les flip-flop roses, le jean troué, les aisselles pas faites (à ce stade il croit encore que tu es raccord au niveau du maillot et des demi-jambes, l'innocent) et la lambada du walliby, il arrive à te maintenir au sol le temps nécessaire pour te rouler un patin, et que cela t'agrée, tout ce que je peux dire, c'est que les clarinettistes qui maîtrisent la technique de la respiration circulaire ont un grand avantage sur les autres.

La version condensée : tâche de pas te casser la gueule dans l'escalier en sortant, fais-lui boire beaucoup d'eau pour pas qu'il te lâche en cours de route ou qu'il vide ses cookies sur les tatamis, et oublie pas la capuche.

 

Merci de ton attention.

 

….

Bon ça c'est fait. Origami, ma chérie, c'est ton tour.

Voici ta mission, No Strings Attached :

VANTER LES MERITES DU MOONCUP DE FACON SOCIALEMENT ACCEPTABLE.

Pour t'aider à trouver l'inspiration voici une vidéo :

http://www.youtube.com/watch?v=9zj4NhC8ahM

 

 

1Ou bien, si tout le reste échoue : les Meilleures Méthodes de Drogue : les adresses où se procurer du Rohypnol sans se faire gauler par la maréchaussée

2Madame de Rostchild a confirmé dans sa dernière colonne « ébriété et savoir-vivre » qu'en boite de nuit, « salut t'es trop bonne » suivi de « tu suces ? » est considéré comme une introduction socialement acceptable.